samedi, mars 31

Menus mets traditionnels pour les repas de Pessa'h la Pâque juive

La fête de Pessah dure 8 jours durant lesquels auront lieu des rites spécifiques et un ou deux repas (Seder), découvrons les recettes spéciales Pâque Juive. La fête de Pessa'h, riche en rites et coutumes, commémore l'exode des Hébreux hors d'Egypte et l'inauguration du cycle agricole annuel. Cette année Pessah se déroule du 30 mars au 7 avril 2018.



recettes pour Pessah, la Pâque Juive
Seder, repas de Pessah (Pâque juive), traditions et coutumes culinaires



Une présentation des plats traditionnels de Pessah, la Pâque Juive : 


(les recettes sont en lien dans le résumé de la vidéo sur Youtube, d'autres ci-dessous)





Le plateau de Seder

Pour la Pâque juive, le Seder est composé d'aliments symboliques, préparés selon des méthodes spécifiques. Selon des rites ancestraux, l'assiette du seder doit comporter généralement sept aliments, disposés dans un ordre précis. A noter que la table de seder est variable selon les familles. Le Seder dont la signification est l'ordre est un repas spécial de Pessa'h, qui comporte des étapes chronologiques associant bénédictions, nourritures, récits et chants.


Les aliments de la table de seder




Durant Pessa'h, la maison doit être exempte de tout aliments à base de pâte levée ou fermentée (le hametz). Cette fête est liée à l'obligation de manger des matzot, des aliments azymes. Le seder a lieu le premier soir de Pessa'h et dans certaines familles, également le deuxième soir (surtout hors d'Israël).

On retrouve généralement la nourriture suivante sur le plateau du Seder:



  • l'os d'agneau, parfois de poulet (Zroa), remplacé par de la betterave pour les végétariens;
  • trois matzot (pain azyme -non levé- préparé avec de la farine de matza comportant une des cinq céréales suivantes: blé, orge, avoine, seigle et épeautre);
  • l'oeuf dur (Beitsa);
  • les herbes amères (maror, Hazeret): il s'agit souvent de laitue;
  • le harosset (haroset) une pâte de fruits tant appréciée des enfants;
  • les légumes (karpas) comme le céleri, les radis, la pomme de terre, l'oignon, le persil;
  • quatre coupes de vin ou de jus de raisin;
  • l'orange (selon certaines coutumes plus récentes).


Précisons, que si un os de poulet ou d'agneau est présent sur la table, la viande grillé ne sera pas consommée le premier soir de seder (1). La nourriture du Seder est associée à des étapes précises et certains aliments doivent être trempés dans l'eau salée ou vinaigrée.


Que mange-t-on pour la fête de Pessa'h, la Pâque juive? Exemples de plats, mets traditionnels et recettes



On constate, combien gastronomie et fêtes de Pessah riment, malgré les restrictions alimentaires rituelles. D'une manière générale, la cuisine juive est aussi délicieuse que diversifiée, grâce aux différentes cultures qui l'influence. Les moments de fête, sont comme pour toutes les religions synonymes de délices culinaires, une occasion de surprendre et de ravir tous les palais gourmands.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Crédit photos

Auteur
Pixabay CCO
Flickr